Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Simon Diotte
October 31, 2019
Foody Nature, Active Nature

Sweet excursion at the mount Sugar Loaf in the Appalachian Park

A hearty meal in a sugar shack, a great walk and a snowman at an altitude of 650 m; that's how it is fun at the Parc des Appalaches.

Un de mes objectifs de vie, c’est de conquérir le maximum de montagnes. Dès qu’un relief dépasse les 500 m d’altitude, je veux fouler son sommet en raquette, en ski ou en bottine. « C’t’une maladie, it’s a disease », comme le chantait Daniel Boucher il y a 20 ans.

Cette « désise » m’emmène en janvier dans le Parc des Appalaches , dans le haut pays de Montmagny, en vue de m’attaquer à l’un des plus hauts reliefs du coin, le mont Sugar Loaf, qui culmine à 650 m.

Après avoir fait le plein de sirop et de crêpes au Bistreau d’érable , à Sainte-Lucie-de-Beauregard, j’entreprends avec Stéphanie, Sarah et Sylviane ma quête : la montée en raquette de Sugar Loaf, en partance du lieu-dit La Langue-de-Chatte, sur une piste de 3 km.

L’ancien sentier de garde-feu serpente dans son premier kilomètre entre les tubulures des cabanes à sucre. C’est la partie facile. Ensuite, le sentier se corse graduellement, jusqu’à devenir presque vertical sur une petite portion. Pour franchir ce mur, on a sué tout notre sirop d’érable. Ouf!

Un de mes objectifs de vie, c’est de conquérir le maximum de montagnes.

Dès qu’un relief dépasse les 500 m d’altitude, je veux fouler son sommet en raquette, en ski ou en bottine.

Simon Diotte, journaliste

Mais cet effort en valait cependant la peine. Le sommet dénudé du mont Sugar offre un large panorama sur l’entièreté de la région. Malgré la pluie qui réduisant la visibilité, on apercevait la montagne Grande Coulée à l’horizon, point culminant du parc des Appalaches.

On a fêté notre « exploit » en érigeant un bonhomme de neige au sommet, décidant que la pluie ne gâcherait pas notre plaisir.

Bilan : journée de slush en ville, journée de bonhomme de neige à la montagne. Qui dit mieux!

Texte : Simon Diotte

Photos : Stéphanie Allard

 

Parc des Appalaches :

Accès Mont Sugar Loaf
Hiver : Stationnement de la Chute à Dupuis

 

 

Comments (0)