Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Les Cervidés
July 26, 2022
Arrêts Gourmands

The know-how of our gourmet stops - Chalets Villégiature et Pourvoirie Daaquam: the taste of nature

The story of Chalets Villégiature et Pourvoirie Daaquam began in 1993 with an inn and a chalet designed for hunting.

Après « avoir mis chaque année la main à la pâte », selon le fondateur Max Vidal, l’entreprise propose aujourd’hui une auberge de trois chambres, huit chalets rustiques et huit terrains de camping dans la nature de Saint-Just-de-Bretenières. Et c’est sans parler des nombreuses activités offertes à l’année : piscines intérieure et extérieure, jacuzzi, équitation, location de quad, randonnée, fat bike, descente de rivière en kayak, safari-photo, pêche, traîneau à chiens, ski de fond, raquette, motoneige… « Nous offrons en quelque sorte un petit tout-inclus! » dit Max, épris de nature.

 

Toutes ces activités creusent nécessairement l’appétit. Ça tombe bien puisque sur place, on trouve un restaurant ouvert autant aux gens de passage qu’à la clientèle qui réserve des forfaits avec nuitées et repas.

Ainsi, dans l’auberge forestière en bois rond installée en forêt, sur le bord de la rivière Daaquam, on peut déguster divers produits du terroir issus de la petite ferme maison. Les spécialités : l’agneau Katahdin et le bœuf Highland élevés en plein air et nourris sans antibiotiques. Sur le menu, choisissez donc le burger à Méo ou le burger Katahdin afin de goûter à cette viande hyperlocale. Ou encore, optez pour la poutine à la viande fumée à l’érable de bœuf Highland. La fermette élève aussi des oies de Toulouse et des poules qui produisent des œufs frais. Ne soyez pas étonnés si, pendant que vous prenez un verre sur la grande terrasse du restaurant, vous apercevez des animaux en liberté qui travaillent au désherbage.

Il est aussi possible d’acheter sur place la viande et les œufs de la ferme afin d’apporter un peu de Saint-Just-de-Bretenières à la maison.

Comments (0)