Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Les Cervidés
July 5, 2022
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - Kiosque des Grands Jardins : la fraîcheur au rendez-vous

L’histoire du Kiosque des Grands Jardins a débuté il y a longtemps déjà. Dans les années 60, Émile Pelletier et Eugénie Delage possédaient une ferme laitière à Saint-Gilles et cultivaient pommes de terre et autres légumes pour leur consommation personnelle.

Ce qui fait notre succès, selon moi, c’est la fraîcheur des produits !

«Nous tentons de vendre le jour même de la récolte. C’était la mission que s’était donnée mon grand-père, et nous continuons dans cette direction.»

Élodie Pelletier

Une histoire de famille

Dans les années 60, Émile Pelletier et Eugénie Delage possédaient une ferme laitière à Saint-Gilles et cultivaient pommes de terre et autres légumes pour leur consommation personnelle. Puis ils se sont mis à produire du maïs sucré qu’ils vendaient de porte à porte, jusqu’à ce qu’ils décident, en 1975, de construire un petit kiosque où écouler leurs récoltes. Le succès est au rendez-vous et le commerce s’agrandit en 1981. « Comme le maïs était leur spécialité, le kiosque s’appelait au départ L’Épi d’or », raconte Élodie, la petite-fille d’Émile et Eugénie qui a grandi à la ferme, reprise par son père en 1987.  
 

« Mon père, Régis, a appris de son père, a suivi des formations et a investi dans de la nouvelle machinerie. Puis ma mère s’est impliquée à temps plein sur la ferme dès que mes parents se sont mariés, en 1993. Aujourd’hui, il n’y a plus de ferme laitière, mais nous cultivons plus de 35 variétés de fruits et légumes sur 62 hectares de terre », souligne fièrement Élodie, associée de la ferme.

 

Des fruits et légumes pour tous les goûts !

Dans le kiosque situé dans la route 269, on trouve de nombreux fruits et légumes. Selon Élodie, les spécialités sont le maïs sucré, les tomates, les pommes de terre, les bleuets et les fraises. « Ce qui fait notre succès, selon moi, c’est la fraîcheur des produits : nous tentons de vendre le jour même de la récolte. C’était la mission que s’était donnée mon grand-père, et nous continuons dans cette direction. »

Parlant de fraîcheur, l’endroit est aussi réputé pour l’autocueillette de fraises entre la fin juin et la fin juillet.


Pour éviter le gaspillage alimentaire, Élodie transforme en tartes les fruits invendus et fait des salsas et ketchups avec les légumes. Ces produits sont vendus depuis quelques années au kiosque. 

 

On se prévoit une petite pause crème glacée !

La jeune femme de 26 ans a aussi ouvert sur place, en 2013, un bar laitier où les petits fruits de la ferme servent à préparer les coulis. Entre la fin avril et le mois de septembre, on y sert des crèmes molles et des yogourts glacés aux fruits ainsi que des sundaes, différents chaque semaine, qui obtiennent beaucoup de succès.

Si vous vous arrêtez à la boutique de la route 269 cet été, faites provision de produits frais et transformés : le Kiosque des Grands Jardins est le seul endroit où il est possible de se procurer les récoltes de la ferme! 

Comments (0)