Les Cervidés
28 mai 2021
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - Le Bistreau d’érable : quand tradition et modernité se rencontrent

C’est avec passion et conviction que Noémie Gautreau-Régnier raconte l’évolution de son érablière de Sainte-Lucie-de-Beauregard : Le Bistreau d’érable. Depuis qu’elle et son conjoint, Jérôme, ont repris les rênes de l’entreprise familiale en 2004, ils ont fait l’acquisition d’une érablière voisine, obtenu une certification biologique et élaboré de nombreux produits d’érable pour faire rayonner leur précieux sirop qui brille au menu inventif et moderne.

Ma belle-mère m’a enseigné comment transformer le sirop et j’ai suivi quelques formations pour apprendre à maîtriser sa cuisson.

« Tout le monde connaît les produits d’érable classiques. Il faut donc se démarquer en ajoutant notre touche personnelle. »

Noémie Gautreau-Régnier

Pour les fans finis de menus classiques de cabane à sucre

Au cours de l’année, une multitude de produits qui seront vendus à la boutique ou au restaurant de l’érablière sont confectionnés à la main. « Ma belle-mère m’a enseigné comment transformer le sirop et j’ai suivi quelques formations pour apprendre à maîtriser sa cuisson, explique Noémie. Tout le monde connaît les produits d’érable classiques. Il faut donc se démarquer en ajoutant notre touche personnelle. » 

Ainsi, en plus de la tire, du sucre dur, du beurre et des bonbons, elle propose des caramels, un ketchup aux fruits, des pacanes sablées à l’érable et le très populaire croquant à l’érable, qui est fait de caramel dur à l’érable recouvert de chocolat et garni de pépites d’érable, de noix et de fleur de sel. 

Chaque produit est fabriqué avec un sirop d’érable spécifiquement choisi en fonction de son goût. Et aux cuisines, seuls les meilleurs produits de la région sont utilisés pour les repas, tous faits maison à la manière de nos mères et grands-mères! Les fans finis des menus classiques de cabane à sucre seront donc au septième ciel, alors que les végétariens, loin d’être en reste, trouveront également leur compte grâce à un menu sans viande tout aussi décadent.

Bistreau d'érable _ Dessert_ Jeff Frenette

Beau tout au long de l'année

Vous pourrez bien sûr profiter de la saison des sucres pour vous balader dans les sentiers de l’érablière et déguster un savoureux repas dans la salle à manger, qui compte une cinquantaine de places. Mais vous êtes aussi les bienvenus tout au long de l’année afin d’apprécier la saisonnalité des lieux et la beauté de la forêt d’érables. 

Une fois sur place, n’hésitez surtout pas à discuter avec les propriétaires afin qu’ils vous en disent plus sur la fabrication du sirop d’érable ou sur leurs innombrables projets! 

 

Texte : Les Cervidés

Crédits photo :  @Jeff Frenette

Commentaires (0)