Les Cervidés
7 juillet 2021
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - Vignoble du Faubourg : découverte de saveurs avec vue sur le fleuve

Le Vignoble du Faubourg est né en 1999 d’un projet de Sébastien Vaillancourt. Il se situe sur les pentes douces qui bordent le fleuve Saint-Laurent, à Saint-Jean-Port-Joli. Après avoir planté différents cépages hybrides, le vignoble a célébré sa première récolte et première vinification en 2004.

Nous n’ajoutons rien au raisin, même pas de levures. Ce sont les levures indigènes qui font le travail.

Marie-Noëlle Vaillancourt

Plusieurs variétés dont un vin orange et un vin de paille

Le printemps est toujours bien occupé au vignoble avec la taille de la vigne, ouvrant les horizons de la saison à venir, et l’embouteillage des vins issus de la saison précédente. Quant au soin à apporter aux vignes pendant la période estivale, la famille Vaillancourt privilégie une approche mécanique afin d’éviter d’utiliser des pesticides. « Quand la maladie s’installe, nous retirons simplement les raisins affectés », précise Marie-Noëlle Vaillancourt, fille de Sébastien.

Une fois le raisin mature récolté s’entame un tout autre processus : la fabrication des vins. « Nous n’ajoutons rien au raisin, même pas de levures. Ce sont les levures indigènes qui font le travail », explique Marie-Noëlle. Lorsque la fermentation est entamée, différentes techniques sont utilisées pour obtenir une variété de vins différents.

Le vignoble produit ainsi un populaire vin orange et un vin de paille (plutôt rare au Québec), en faisant sécher le raisin sur la paille afin de concentrer ses sucres. Le jus produit un vin liquoreux et très aromatique. Des vins mousseux sont aussi élaborés grâce aux techniques traditionnelles champenoises. 

Vignoble du Faubourg en juin
Vignoble du Faubourg en juin

Faire les vendanges avec une vue unique

À la belle saison, ne manquez pas d’admirer les 18 000 pieds de vigne sur les abords du fleuve et de déguster les vins uniques du Vignoble du Faubourg. Ou encore, pourquoi ne pas mettre l’épaule à la roue et vivre avec les artisans les vendanges automnales?

 

Texte : Les Cervidés

Crédits photo : @Jean-Sébastien Veilleux / @Vignoble du Faubourg

Commentaires (0)