Les Cervidés
12 juillet 2021
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - À l’Orée du Bois : pour l’amour des cidres et des petits fruits

A l'Orée du bois - ferme

Jérôme Aubin a fait quelques détours à travers des formations en informatique et en cuisine, notamment, avant de faire des études en agronomie et de finalement reprendre la ferme familiale en 2013. Son père, Réal Aubin, qui avait cessé la production de cidres en 2008, avait heureusement conservé tout l’équipement nécessaire à sa fabrication.

« Je fais aussi un moût de pomme sans alcool, je crois être le seul dans Lotbinière à en concocter. »

Mais mon centre d’intérêt actuel, ce sont les cidres fruités, des cidres aromatisés aux petits fruits (bleuets, framboises, framboises noires ou rhubarbe par exemple).

Denis Carrier

Passionné par la cidriculture

Quatrième de sa génération, Jérôme a pris les rênes de la cidrerie et ferme fruitière À l’Orée du Bois et renoué avec sa passion pour la cidriculture et la fabrication artisanale d’alcool à base de pommes. Il élabore des cidres de glace, des cidres tranquilles, des mousseux de pomme vifs et secs ainsi que des cidres vieillis en fût de chêne. « Je fais aussi un moût de pomme sans alcool, indique-t-il. Je crois être le seul dans Lotbinière à en concocter. Mais mon centre d’intérêt actuel, ce sont les cidres fruités, des cidres aromatisés aux petits fruits (bleuets, framboises, framboises noires ou rhubarbe par exemple). » Ces cidres délicieux, originaux et éclatés mettent en valeur les petits fruits de sa ferme. 

Autocueillette et pique-nique avec une vue imprenable sur le fleuve

En août, on peut s’adonner à l’autocueillette de bleuets, alors que dès septembre, ce sont les pommes qui sont à l’honneur. Le verger compte plus de 1200 pommiers d’une douzaine de variétés. Les pommes ne sont ni cirées ni blanchies par les insecticides, mais bien rouges, Jérôme prenant soin de privilégier les pesticides d’origine naturelle. 

Sur le magnifique site, on peut admirer une grange centenaire, l’une des rares de forme octogonale  encore debout au Québec, et déguster les délicieux cidres de Jérôme. Et puis, pourquoi ne pas combiner votre cueillette à un pique-nique? Il suffit de vous rendre au pied du verger pour profiter d’une aire de pique-nique avec une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent! 

 

Texte : Les Cervidés

Crédits photo : @À l'Orée du Bois

Commentaires (0)