Ange Hébert-Corriveau
9 novembre 2022
Nature Gourmande, Nature Curieuse

Ange et sa famille s'émerveillent devant Saint-Jean-Port-Joli en novembre!

Doux dimanche ensoleillé de novembre, en sirotant notre café matinal, nous songeons à un bel endroit pour aller observer les oies blanches en famille. En faisant une brève recherche, le Parc des Trois-Bérets de Saint-Jean-Port-Joli se dessine comme un lieu favori pour voir défiler la pluie d’oiseaux migrateurs.

Charmant village à l’extrémité est de Chaudière-Appalaches, à tout juste quelques kilomètres du Bas Saint-Laurent, Saint-Jean-Port-Joli a tout pour susciter un sentiment de vacances à l’année! En plus d’une nature grandiose en bordure du fleuve, l’endroit peut se réjouir d’une vitalité culturelle enviable à plusieurs égards. Bon nombre d’artistes ont choisi de s’y installer au fil des années, assurément parce que Saint-Jean-Port-Joli a tout pour inspirer.

En longeant la route 132 pour nous rendre à destination, nous doutions d’y trouver des oies (elles ne sont pas sur commande) puisque plusieurs longs segments de fleuve étaient dépourvus de volatiles. Mais surprise! En arrivant au Parc des Trois-Bérets notre souhait fut exaucé. De grandes vagues blanches ondulaient dans le bleu du ciel pour venir se déposer sur la grève. À travers les hautes herbes, nous avons pu profiter de ce spectacle éphémère au son de la cacophonie d’oiseaux. Les enfants trouvaient que de loin, les oies ressemblaient à des centaines de flocons de neige qui virevoltent doucement. Nous avons emprunté le sentier d’interprétation maritime bordé de sculptures de bois qui ont fait la renommée de Saint-Jean-Port-Joli. Ici et là, des bancs, magnifiquement gravés en l’honneur des familles fondatrices du village, s’offrant pour admirer le paysage. Le souci des détails ne laisse pas indifférent.e, il est touchant, la beauté apaise, c’est une vision bien intégrée dans ce parc.

La promenade nous avait ouvert l’appétit, et c’est avec l’envie d’un déjeuner pour dîner (toujours un bon plan) que nous nous sommes dirigés chez Sibuet Boulangerie + Resto pour partager des assiettes brunch savoureuses et généreuses! À la fois boulangerie, restaurant et supérette , c’est un arrêt de choix pour faire quelques provisions pour un pique-nique, un 5 à 7, ou s’y poser le temps de déguster une de leurs créations. Nous avons succombé pour un excellent Paris Brest, bien que la tarte à la crème et au sucre d’érable – parfait mélange des traditions française et québécoise – nous a fait de l’œil pour une prochaine visite. L’ambiance y est conviviale, le service amical, l’offre de qualité. Les présentoirs de bois massif, les planchers patinés par le temps, l’escalier central orné de photos de famille d’époque, le comptoir à pains et pâtisseries bien rempli confirment le caractère chaleureux et accueillant de la place.

Pour bien conclure notre petite escapade à Saint-Jean-Port-Joli, nous sommes allés à la découverte du Vivoir , un espace magnifique, baigné de lumière, avec pour mission de faire rayonner le savoir-faire d’artistes et artisans québécois, en donnant accès aux métiers d’art.

Le Vivoir est un lieu authentique de création, de collaboration et de diffusion, où les artistes sont invités à tisser des liens entre eux, puis avec la communauté et les visiteurs. Le rez-de-chaussée est divisé en ateliers de création partagés pour différents médiums; le verre, la poterie, la joaillerie, la sculpture notamment. Des artistes permanents et d’autres en résidence y œuvrent. Les murs sont vitrés, c’est donc possible d’observer les artisans au travail, les enfants, curieux, ont beaucoup apprécié. À l’étage, on retrouve une boutique proposant des pièces de créateurs.trices du Québec choisies soigneusement; céramiques, aquarelles, bijoux, bois, textiles, etc. Puis en remontant l’escalier en colimaçon jusqu’à la mezzanine, on accède à l’espace d’exposition, toujours renouvelé selon l’artiste mis à l’honneur (lors de notre passage, les œuvres de Sébastien Lajoie, « Le dedans du dedans »).

Le riche patrimoine culturel de Saint-Jean-Port-Joli resplendit dans cet endroit stimulant et inspirant, splendide repaire de la créativité collective!

Texte : Ange Hébert-Corriveau
Photos :  Ange Hébert-Corriveau

Une journée à St-Jean-Port-Joli

Commentaires (0)