Ange Hébert-Corriveau
10 février 2022
Nature Active, En vedette

Ange et la féérie glacée au Parc des Chutes-de-la-Chaudière

Une des choses m’ayant le plus agréablement surprise (et qu’on ne voit pas au premier abord) lorsque nous sommes emménagés à Lévis il y a quelques années, c’est la quantité de grands parcs urbains et d’espaces verts présents sur le territoire de la ville.

Que ce soit le parc régional Pointe-De la Martinière qui n’a rien à envier aux Plaines d’Abraham avec son étendue vallonnée allant jusqu’au fleuve et sa vue splendide sur l’île d’Orléans, ou encore les sentiers du Parc Valéro, accessibles pour la randonnée et le vélo de montagne, un poumon en plein secteur industriel. Évidemment il y a la piste cyclable, le Parcours des Anses , et les berges du fleuve qui sur des kilomètres mettent le bord de l’eau à notre portée, avec de grands segments qui ne longent pas la route et sont d’une beauté unique renouvelée à chaque saison. Le Parc St-Laurent fait le bonheur des enfants à l’année, jeux d’eau en été, patinoire et glissades en hiver, avec une vue imprenable pour apprécier le coucher du soleil. Aussi, le Parc de la Rivière-Etchemin, endroit idéal pour la randonnée, la glissade, le ski de fond en hiver où les sapins centenaires côtoient les ruines surprenantes de l’ancienne abbaye des sœurs cisterciennes.

Bref, c’est avec l’embarras du choix dans les environs que nous avons opté pour passer un après-midi glacial de janvier au Parc des Chutes-de-la-Chaudière qui, bien qu’agréable en toute saison, est au comble du majestueux en hiver.

La chute, l’attrait principal du parc, est complètement métamorphosée durant la saison froide, rendant le paysage totalement féérique, voir dépaysant!

Les parois glacées traversées de pics rocheux donnent une impression de hautes montagnes, et même les arbres sont recouverts d’un frimas blanc. Un pain de sucre est formé au pied de la chute par les éclaboussures gelées rappelant que celle-ci ne perd pas de sa puissance sous sa carapace de glace.

Tout au long de la balade d’un peu plus de quatre kilomètres, le sentier aménagé propose plusieurs belvédères permettant de faire le tour de la chute pour en saisir toute sa splendeur via ses différents points de vue. La passerelle suspendue ajoute au spectacle, c’est à couper le souffle!

Nous avions lancé le souhait de rencontrer quelques oiseaux d’hiver et avions prévu une collation à leur partager. Nous avons été ravis que de jolies mésanges sociables viennent faire la file pour picorer dans nos mains. Quel contact unique et touchant avec la nature fragile! C’est un immense privilège d’avoir accès à un lieu si inspirant au cœur de la ville. Une grande richesse!

Texte : Ange Hébert-Corriveau
Photos :  Ange Hébert-Corriveau

Parc

Parc des chutes-de-la-chaudière

3300, rue Parc des chutes, Lévis Québec
 
 

Résumé de l'expérience

Profitez de votre séjour à Lévis pour visiter le parc des Chutes-de-la-Chaudière où les chutes, hautes de 35 mètres, vous offrent un spectacle saisissant. Vous pourrez les contempler à partir de la passerelle suspendue à 23 mètres au-dessus de la rivière, ou encore à partir des nombreux belvédères aux points de vue spectaculaires.Dans ce parc magnifique, vous pourrez également vous adonner à la randonnée pédestre sur des sentiers aménagés et bordés de panneaux d'interprétation (4,5 km)

À quel moment est-ce ouvert ?  

- Le site est ouvert à l'année

Comment s'y rendre ?

Stationnement Secteur Est - Autoroute 73, sortie 130 (Quatres aires de stationnement)

Secteur Ouest (Saint-Nicolas) - Autoroute 20, sortie 311 puis la route 116 ouest (Une aire de stationnement)

Le stationnement y est interdit entre 23h et 5h

Quels sont les tarifs ?

Gratuit !

Commentaires (0)