Ophélie Gonthier
Ophélie Gonthier Tourisme Chaudière-Appalaches
7 juillet 2022
Nature Curieuse

Balade en Beauce : entre histoire riche et nature délicieuse

Une matinée d’été parfaite pour me lancer à l’aventure sur les routes de la Beauce et de son légendaire peuple, à quelques kilomètres de chez nous. Lieux remplis d’histoire et cadres naturels exceptionnels rythment ma journée presque improvisée.

Mon excursion commence à l’Église St-Paul-de-Cumberland, au cœur de la vallée beauceronne. Je me lance dans la visite guidée de ce superbe vestige patrimonial et ancien fief de la communauté anglicane du secteur. Une énergie incroyable se dégage de la Chapelle historique, tandis que le parfum floral du jardin anglais magnifiquement entretenu envahit mes narines. Le cadre parfait pour se marier dirait-on… ou pour des concerts musicaux extérieurs.

Inspirée par cette expérience dépaysante, je remonte le long de la fameuse Rivière Chaudière vers la municipalité de Vallée-Jonction où le Musée ferroviaire de Beauce m’ouvre grand ses portes pour me faire découvrir une gare patrimoniale centenaire et une histoire riche, qui a longtemps rythmé la vie du village. Au détour d’une conversation avec mon sympathique et passionnant guide, j’apprends la signification des « Jarrets Noirs ». Il s’agit en fait de la façon dont les habitants de la ville nommaient les beaucerons qui, se rendant à Québec vendre leurs récoltes au marché, avaient traversé des chemins de boue et arrivaient en ville les jarrets noirs. Je m’endormirai donc plus cultivée ce soir !

 

Tic-tac, l’heure du dîner approche et mon estomac se fait entendre. On me suggère un endroit magique dit-on : Les Jardins de la petite école de Céline. Un arrêt à l’épicerie et seulement 20 minutes de route plus tard, un pique-nique improvisé prend place sur l’herbe fraîchement coupée des jardins. Céline, la propriétaire des lieux m’accueille chaleureusement et me fait découvrir ses jardins d’hémérocalles et japonais réalisés avec amour. Un endroit merveilleux pour relaxer seul ou en bonne compagnie. Un moment aussi généreux que relaxant !

L’après-midi se poursuit et ma soif de nature se prolonge. Je pars explorer le Domaine Taschereau – Parc Nature pour une balade dans le parc écologique inondable. Une vraie oasis de verdure au cœur de la ville de Sainte-Marie où plus de 150 espèces d’oiseaux ont déjà été observées. Un paradis pour les ornithologues en herbe ou confirmés.

 

La Beauce n’a pas fini de me révéler ses trésors ! Sur la suggestion du personnel du bureau touristique, je me rends à l’Économusée Le Forgeron d’Or, à quelques pas de là. Le métier de bijoutier-joaillier n’a plus de secrets pour moi au fil de la visite. En compagnie d’Emmanuelle, fille du bijoutier propriétaire, je découvre le commerce, l’histoire familiale et les techniques utilisées pour réaliser des pièces d’art uniques. Une expérience vraiment captivante !

Il est près de 17h, la gourmande que je suis ne pouvait pas finir la journée sans faire un détour du côté de la Bleuetière Marland ! Dans mon livre à moi, une bonne crème molle à la framboise est la meilleure façon de clôturer un roadtrip. Encore mieux si je peux profiter d’une terrasse champêtre ensoleillée ou d’une balançoire extra confortable en plus ! Les plus gourmands essaieront également leurs pizzas cuites au feu de bois : un vrai délice fait d’ingrédients frais de la ferme.

Commentaires (0)