Cet article est à titre indicatif seulement, l'information contenue n'est possiblement plus à jour.
Emie-Liza Caron St-Pierre
Emie-Liza Caron St-Pierre Office du tourisme de la MRC de l'Islet
22 mars 2021
Nouvelles des membres

Le Musée maritime et l'artiste Caroline Gagné innovent avec une exposition sonore qui redonnera vie au brise-glace Ernest Lapointe.

Le Musée maritime du Québec (MMQ) dévoile sa toute nouvelle exposition : Brise-glace : immersion sonore dans l’univers du Ernest Lapointe. Cette co-création unique réalisée avec l’artiste québécoise Caroline Gagné convie les visiteurs à un voyage sonore contemplatif et introspectif qui nous transporte à bord de l’un des derniers brise-glaces à vapeur canadiens en opération sur le Saint-Laurent (1941-1978).

Depuis plusieurs années, l’équipe du Musée maritime du Québec était animée par le désir de donner une voix au bateau-musée Ernest Lapointe. Avec la rencontre de cette solide artiste en arts visuels et médiatiques, les conditions étaient réunies pour concrétiser l’audacieux projet de concevoir une installation sonore capable d’évoquer cet univers perdu.

Brise-glace : immersion sonore dans l’univers du Ernest Lapointe est l’opportunité de découvrir et d’apprécier le patrimoine maritime de façon différente et surprenante grâce à l’utilisation du numérique. À mi-chemin entre l’approche muséale traditionnelle et l’approche artistique intuitive, cette nouvelle vision de la muséologie est innovante pour un musée patrimonial comme le MMQ. À l’image de la démarche artistique préconisée, les visiteurs sont invités à sortir de leur tête et se connecter à leur ressenti pour vivre pleinement ce voyage dans le temps.

« Nous sommes très fiers de cette nouvelle exposition qui s’inscrit dans la poursuite du virage numérique amorcé par le MMQ en 2017. En plus d’offrir une expérience sensorielle inédite aux visiteurs, le projet nous permet de contribuer à la grande sonothèque mondiale en rendant disponible au grand public plus d’une centaine des sons recueillis durant les recherches » affirme Marie-Claude Gamache, directrice générale du Musée.

Pour l’artiste Caroline Gagné, dont l’œuvre est grandement inspirée par le fleuve Saint-Laurent, cette collaboration était toute naturelle. De plus, la réalisation de l’installation sonore lui a permis d’aborder le processus créatif d’une manière différente.« Habituée à travailler en solo, j’ai pu bénéficier de l’expertise et de la collaboration du Musée tout au long de cette « résidence artistique ». C’est un véritable travail de co-création que nous avons fait ensemble, notamment avec la chargée de projets Sophie Royer. »

Concrètement, l’exposition immersive se dévoile en une composition originale créée à partir de 124 sons provenant d’extraits d’archives et d'enregistrements à bord du Ernest Lapointe et d’autres navires similaires. Le bruit des glaces sur le fleuve, les interventions du chef mécanicien du Ernest Lapointe, Gérard Couillard-Després, et le moteur vapeur à pleine puissance font partie des coups de cœur de l’équipe du Musée. Quelques artéfacts de la collection ont été savamment choisis et habillent les lieux, plongés dans une douce pénombre pour maximiser l’expérience d’écoute. Le projet s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre d’une mesure du Plan culturel numérique du Québec.

À propos du Musée

Fondé en 1968, le Musée maritime du Québec est le gardien de la collection nationale maritime du Québec. Il possède plus de 15 000 artéfacts et documents anciens se rapportant à l’histoire maritime du Québec et met en valeur trois navires, ce qui en fait une institution muséale maritime majeure au Canada. Il est possible de visiter les bateaux-musées, dont le Ernest Lapointe, de mai à octobre. Sa mission vise à faire connaître et apprécier l’histoire et le patrimoine maritime du Québec à travers des gestes de valorisation, de diffusion, d’éducation, de conservation et de recherche.

À propos de Caroline Gagné

Artiste de Québec établie à Saint-Jean-Port-Joli, Caroline Gagné s’intéresse à l’expérience que procurent différents lieux qui nous environnent. Art médiatique, installation et art sonore ponctuent un parcours artistique multiforme. En 2011, son œuvre CARGO, créée à partir d’une traversée de l’Atlantique en cargo, lui a valu un prix d’excellence des arts et de la culture de la Ville de Québec. En 2020, le Musée d’art contemporain de Montréal a acquis son œuvre Le bruit des icebergs.

Commentaires (0)