Emie-Liza Caron St-Pierre
Emie-Liza Caron St-Pierre Office du tourisme de la MRC de l'Islet
19 mai 2021
Nouvelles des membres

Le Musée maritime du Québec lance une invitation aux Québécois : « Comme toi, j’ai changé. Reviens me voir. »

Le Musée maritime du Québec (MMQ) dévoile sa programmation estivale 2021 en invitant le public à découvrir ou redécouvrir l’institution muséale qui présente sa 53e saison. Avec le slogan « Comme toi, j’ai changé. Reviens me voir » l’équipe souhaite mettre en lumière les nouveautés proposées, mais aussi rappeler aux visiteurs que depuis leur dernière visite, le Musée a évolué, s’est transformé et continue d’innover.

« Le MMQ mise sur une programmation intimiste et un accueil chaleureux et humain. Tout est en place pour permettre aux visiteurs de vivre une escapade rêvée et se créer une bulle de bonheur en famille. Nous sommes persuadés que les nouveautés du Musée ainsi que les nombreuses richesses de notre région ont tout pour plaire. » a commenté la directrice générale Marie-Claude Gamache.  

 

Le Musée maritime du Québec met en lumière ces deux grands axes pour la programmation 2021 : 

1. Le brise-glace Ernest Lapointe à l’honneur

Vedette incontestée du MMQ, le brise-glace Ernest Lapointe a reçu beaucoup d’amour et d’attention au cours de la dernière année. Il est désormais possible de visiter le légendaire bateau grâce à L'Équipée, une aventure autoguidée(français-anglais) sympathique, ludique et  numérique. Réalisé avec la technologie MySmartJourney, un outil multi-usage pour le tourisme autonome, le trajet à bord propose 29 stations interactives qui offrent de foisonnantes découvertes à faire à son rythme, dans le respect des normes sanitaires. À partir de leur téléphone intelligent, les visiteurs peuvent consulter des vidéos et photos d’archives, des sons, des capsules audio et des GIF exclusifs. Le clou de cette visite est certainement la fascinante salle des chaudières, complètement restaurée récemment. Puis, pour compléter l’expérience immersive en lien avec le Ernest Lapointe, la nouvelle exposition sonore créée en collaboration avec l’artiste Caroline Gagné arrive à redonner vie au navire, en cale sèche depuis 1980. 

 

2. Des collaborations artistiques audacieuses 

Plus que jamais, le MMQ désire diversifier ses façons de mettre en valeur le patrimoine maritime. C’est pourquoi il propose une approche métissée de la muséologie, en s’associant à deux artistes reconnus, basés à Saint-Jean-Port-Joli. Jean-Sébastien Veilleux, artiste du numérique (photographe et cinémagraphe), et Caroline Gagné, artiste en arts visuels et médiatiques, présentent chacun une nouvelle exposition :  

  • L’Écho des fluides  

À travers cette installation interactive à caractère environnemental, Jean-Sébastien Veilleux fait voir les conséquences de l’activité humaine sur l’écosystème du fleuve Saint-Laurent. L’installation s’appuie sur une série de gestes écologiques qu’il a réalisé dans la communauté et avec l’aide de celle-ci pour célébrer le fleuve et son environnement. Le public y découvrira, entre autres, l'œuvre numérique La Délinquance. L’artiste, actrice et chanteuse Chloé Sainte-Marie y incarne un personnage, véritable mutant des rivages, composé à partir de matières rejetées par le fleuve. Pour Veilleux, cette démarche est l’occasion de révéler la beauté des paysages côtiers, favoriser la rencontre entre l’écologie et les citoyens et mettre en relation les artisans des domaines de l’art et de la science.

  • Brise-glace : immersion sonore dans l’univers du Ernest Lapointe

Dans le cadre de cette exposition coproduite avec le MMQ, Caroline Gagné invite les visiteurs à sortir de leur tête et se connecter à leur ressenti pour vivre un voyage dans le temps à bord du Ernest Lapointe. La composition comprend 124 sons provenant d’extraits d’archives et d'enregistrements dans ce navire et d’autres similaires. Le bruit des glaces sur le fleuve, les interventions du chef mécanicien et le moteur vapeur à pleine puissance en font partie. Quelques artéfacts de la collection ont été savamment choisis et habillent les lieux, plongés dans une douce pénombre pour maximiser l’expérience d’écoute. Près d’une centaine de sons maritimes recueillis lors de l’idéation de l’exposition sont disponibles sur le Soundcloud du MMQ.

 

Pour permettre la découverte des expositions, dont les nouveautés 2021, et témoigner du côté résolument contemporain de l’institution, le site web du Musée a été complètement revampé et propose une image et des contenus actualisés.

 

Rappelons que les membres bénéficient d’un accès illimité à cinq autres institutions partenaires en Chaudière-Appalaches grâce à une offre solidaire avec : La Seigneurie des Aulnaies , leMusée de la mémoire vivante , le Domaine Joly-De Lotbinière, le Musée Marius-Barbeau et le Musée Minéro. De plus, dans l’optique de favoriser l’accessibilité au plus grand nombre, les visites au MMQ sont toujours gratuites le premier dimanche du mois. Précisons également que l’institution, déjà accréditée Kéroul, a réaménagé bon nombre de ses installations en vue de la saison 2021. 

 

Les activités du Musée maritime du Québec sont soutenues par ces principaux bailleurs de fonds : le ministère de la Culture et des Communications, la MRC de L'Islet (FDTÉ), Desjardins, Hydro Québec et la municipalité de L'Islet. 

 

À propos du Musée

Fondé en 1968, le Musée maritime du Québec est le gardien de la collection nationale maritime du Québec. Il possède plus de 15 000 artéfacts et documents anciens se rapportant à l’histoire maritime du Québec et met en valeur trois navires, les bateaux-musées, ce qui en fait une institution muséale maritime majeure au Canada. Sa mission vise à faire connaître et apprécier l’histoire et le patrimoine maritime du Québec à travers des gestes de valorisation, de diffusion, d’éducation, de conservation et de recherche. 

 

 

Commentaires (0)