Sarah Moore
Sarah Moore Tourisme Chaudière-Appalaches
30 juin 2021
Nouvelles des membres

La relève est assurée à la Maison Rousseau de Montmagny

Grande nouvelle du côté de la Maison Rousseau de Montmagny! Le propriétaire du réputé établissement situé au cœur du centre-ville, Pascal Lebel, vient de s’associer à son expérimentée cheffe cuisinière, Cynthia Bourgault, qui détient désormais 33 % des parts.

Officialisée en début de semaine, la transaction permet ainsi d’assurer la relève de l’entreprise qui compte une salle à manger de 75 places, une terrasse pouvant habituellement accueillir près de 90 clients, sept coquettes chambres à louer à l’étage ainsi que cinq logements situés dans les environs et disponibles en location sur Airbnb. Une bonne nouvelle en attirant une autre, un tout nouveau menu estival prend l’affiche aujourd’hui même à l’auberge-restaurant.
« Lorsque j’ai racheté la Maison Rousseau à l’automne 2016, c’était pour des raisons sentimentales et non pour mes talents en restauration. J’ai toujours eu le centre-ville tatoué sur le cœur et je ne pouvais me résoudre à laisser l’une des plus belles terrasses du quartier fermée. Aujourd’hui, en m’associant à Cynthia, l’établissement ajoute une page à son histoire. Mon expérience en affaires combinée aux siennes en cuisine et en restauration se complètent bien. Même si je ne suis pas prêt à prendre ma retraite, je trouvais important de commencer à penser à la relève. Et comme Cynthia avait manifesté l’intérêt de s’investir davantage dans l’entreprise, le moment était tout indiqué », a confié M. Lebel.


La Maison Rousseau : plus qu’un restaurant

Il faut dire qu’avant la pandémie, la Maison Rousseau était en pleine croissance. Loin de se décourager, les acolytes ont plutôt profité de cette dure période pour diversifier leur offre de service. C’est ainsi qu’ils ont développé une gamme de mets préparés qui étaient vendus dans trois points de vente. Ils ont aussi fait le saut dans le marché virtuel La chèvre & le chou, ce qui leur a permis de se faire connaître davantage et d’élargir leur clientèle. Parallèlement à cela, ils ont accentué l’utilisation des produits locaux, ce qui se ressent clairement dans le nouveau menu dévoilé. Bisons de chez Bisons Chouinard, lapins de la ferme Caprilap, fromages de L’Isle-aux-Grues, chèvres de la chèvrerie des Belles Amours, sangliers de la ferme VSA, porcs des Élevages Bonneau et esturgeon de la poissonnerie Donald Lachance sont quelques-uns des produits de chez nous qu’on retrouve dans les tartares, pâtes, bols de poké, sautés, grillades, viandes et burgers qui y sont proposés. Mentionnons aussi que l’équipe de la Maison fume elle-même les poissons, les fruits de mer ainsi que les viandes servis au restaurant.
« Je suis fière d’avoir osé investir malgré la pandémie. Ça fait plusieurs années que je travaille à la Maison Rousseau et que je me donne à 100 % dans mon travail, mais j’avoue qu’être associée me motive encore plus. Avant la fermeture forcée des restaurants, nous étions sur une belle lancée. Je suis donc bien heureuse que les clients soient au rendez-vous depuis notre réouverture pour venir goûter à ma cuisine bistronomique. C’est très stimulant et ça me donne encore plus envie de développer de nouveaux produits », de conclure la nouvelle associée, Cynthia Bourgault.
Rappelons que la Maison Rousseau est ouverte du mercredi au vendredi, de 11 h 30 à 14 h et de 17 h à 20 h 30, ainsi que les fins de semaine, de 8 h 30 à 14 h et de 17 h à 20 h 30. Au plus fort de la saison, elle emploie environ 25 personnes. Pour en savoir davantage sur la Maison Rousseau, pour consulter le menu ou découvrir ses hébergements, il suffit de se rendre au lamaisonrousseau.com , sur Facebook ou de composer le 418 241-2888.

Commentaires (0)