Cet article est à titre indicatif seulement, l'information contenue n'est possiblement plus à jour.
Amélie Dumas-Aubé
Amélie Dumas-Aubé Tourisme Chaudière-Appalaches
18 mai 2022
Nouvelles des membres

Exposition « Histoires d’hommes et de pierres » de Pierre Laliberté du 17 mai au 26 juin

Pierre Laliberté sait comment parler de l'homme et de la planète, mais il préfère nettement mettre en relation les caractéristiques qu'ils ont en commun pour créer une oeuvre pleine de sentiments qui parfois, peuvent causer des histoires. L'artiste est certes fragile, mais il est plein de ressources, de réserves et de potentiel.

En 2005, Pierre Laliberté fait un retour à la peinture après une absence de 20 ans. Il n’a toutefois rien perdu de sa sensibilité qui unit la forme et la couleur en faisant passer l’image d’une figuration suggérée à une abstraction figurative. Chacune de ses œuvres révèle l’importance qu’il accorde aux qualités plastiques. Il se garde aussi le droit d’y inclure un côté décoratif puisque l’aspect gratuit d’une forme ou d’une couleur lui convient parfaitement.

Au cours des années, il a développé une thématique qui tourne autour de l’atelier d’artiste représenté sous la forme d’une maison dans sa plus simple expression : quatre murs sans porte ni fenêtres surmontés d’un toit à deux versants. Selon la perspective, la maison passe d’un élément figuratif à une simple forme géométrique rectangulaire. Cette dualité figuratif-abstraction est omniprésente dans sa production et reflète bien sa personnalité et ses intérêts pour le travail manuel et intellectuel.

Pierre Laliberté

Je sais comment parler de l’homme et de la planète, mais je préfère mettre en relation leurs caractéristiques communes pour créer une œuvre pleine de sentiments pouvant créer des histoires. Je suis fragile, mais plein de ressources, de réserves et de potentiels.

Commentaires (0)