Sarah Lemelin
5 juin 2017
Nature Active

Touristes recherchés : Les aventurières

Parc régional Massif du Sud- Randonnée

Catherine et moi avions le besoin vital de se retrouver en nature. Quoi de mieux que de connecter avec le grand air pour se retrouver et tendre à atteindre le plein équilibre?!

C’est alors que l’idée m’est venue de nous inscrire au concours aventurières recherchées de Tourisme Chaudière-Appalaches. Je considérais que nous étions le duo idéal comme nous sommes des passionnées de plein air. En plus, Catherine est une photographe extraordinaire ! Le seul p’tit hic est que j’avais complètement oublié de lui mentionner que je nous avais inscrites à ce concours. Oups. C’est quand j’ai reçu l’appel que j’ai réalisé ce que je venais de faire. Et en fait, ce fût vraiment une belle surprise pour Catherine… et je la connais, elle est toujours partante dans la vie…je savais qu’elle me suivrait dans cette aventure.

Esker- Détente près de l'eau
Esker- Détente
Parc régional Massif du Sud- Randonnée
Esker- Détente près de l'eau
Esker- Détente
Parc régional Massif du Sud- Randonnée

 

L’itinéraire des aventurières recherchées débutait un dimanche matin. Nous avions le strict minimum : des vêtements de sport, un maillot de bain et de la nourriture pour les trois jours. Ainsi, nous prenions la voiture à la conquête de Chaudière – Appalaches et quoi de mieux que de chanter à tue-tête du Céline Dion pour débuter ce road-trip!

Notre premier stop était à Saint-Paul de Montminy , plus précisément à L'Appalaches, où l’on a fait du Cani-Randonnée. Pour être honnêtes, nous n’avions aucune idée en quoi consistait le Cani-Randonnée. Nous pensions que c’était un genre de traîneau à chiens  d’été. Nous avions tort. C’est plutôt comme si notre corps était le traineau. En effet, munies d’un harnais, nous devions nous laisser tirer par le chien. Cela peut sembler bien simple sur le coup, par contre lorsque le chien décide de courir en descendant la montagne, l’on sent bien nos quadriceps forcer pour les ralentir. Notre guide, Stéphanie, accueillante et passionnée des canins, nous a mis en confiance dès les premières minutes. Elle a su nous rassurer puisque nous avions l’air plutôt craintif devant les 55 chiens qui étaient dans l’enclos. Cette activité, que je qualifierais de physique « mais pas trop », est susceptible d’intéresser tous les amateurs de chiens et de randonnées en montagne.

Appalaches- Cani-Randonnée
Notre guide, Stéphanie, accueillante et passionnée des canins, nous a mis en confiance dès les premières minutes. 

En ce qui concerne notre diner, nous avions une place de choix réservée sur la terrasse du restaurant La Chaudière. À la base, cet endroit est un spa de détente. Quoi de mieux qu’être dans l’univers d’un spa pour refaire le plein d’énergie avant d’entamer notre deuxième activité?! Après avoir dégusté un merveilleux repas, il était déjà temps de reprendre la route pour le Parc des Appalaches.

Ce parc régional au sud de Montmagny offre une multitude d’activités : vélo , pêche, randonnées, activités nautiques  et j’en passe.  Il regorge de sentiers pédestres  permettant ainsi de découvrir la faune vivante et naturelle.

Au parc régional, il est possible de faire de la randonnée en canot ou en kayak sur la rivière. C’est alors que Catherine et moi eurent la brillante idée de faire du canot tandem. Très vite, nous nous sommes rendu compte que nous n’avions aucune coordination. Résultat, nous avons changé notre embarcation pour un kayak chacune. Ahh…le feeling était incomparable. Nous nous sentions beaucoup plus connectées avec l’eau avec le kayak que nous pouvions l’être avec le canot. Ainsi, nous ramions sur la magnifique rivière Noire Nord-Ouest pendant 3 heures. Quelle belle façon de relaxer tout en forçant!

Parc des Appalaches - Canot
Parc des Appalaches - Canot
Parc des Appalaches - Canot
Parc des Appalaches - Canot

Une fois notre randonnée sur la rivière terminée, nous prenions la route direction de Esker Nature chalets & villégiature  …décidément notre coup de cœur de l’aventure! Arrivées sur place, nous sommes tombées sous le charme du couple propriétaire. Ils nous ont accueillis d’une manière tellement humaine et sincère que nous nous sommes naturellement senties chez nous. En fait, nous avons été inspirées par leur mode de vie qui se devait d’être ensemble et de vivre en nature tout simplement. Nous étions vraiment impressionnées par la beauté du chalet dans lequel nous allions passer la nuit. L’endroit, d’une propreté inégalable et au décor rustique, était tout simplement magnifique. Pour la soirée, nous nous sommes concoctées un petit repas avec une bonne bouteille de vin, sans oublier le SPA!

Esker Nature chalets & villégiature est vraiment l’endroit idéal pour un séjour en famille. Malheureusement, notre séjour était trop court pour profiter de tous les espaces et réaliser la multitude d’activités disponibles pour s’aventurer sur le lac ou en forêt. Randonnées pédestres, paddle board, kayak et j’en passe!

Le lendemain matin, nous avions une randonnée exigeante à réaliser pour atteindre le sommet d’une montagne et y passer la nuit. En se réveillant, nous avons été surprises par la pluie. Mais ce n’est pas cela qui va nous arrêter. Oh non! Nous avons donc décidé de relaxer avec un bon café et d’aller contempler les chutes le temps que la pluie s’estompe.

 

Après ces quelques moments relaxants, nous avons pris la route en direction du Parc régional du Massif du Sud.  Cette journée était probablement la plus froide de l’été. Il pleuvait, ventait, et le taux d’humidité devait être à au moins 70%. Arrivées à l’accueil du parc, l’on nous a expliqué le trajet que nous devions effectuer pour nous rendre à notre camp de base. Plusieurs randonnées pédestres  étaient possibles. Nous avons décidé de prendre la plus longue et exigeante pour l’allée! Des arbres gigantesques, une tour d’observation immense, un spectacle d’éoliennes, bref, le sentier « Les Géants » aura été un vrai vent de fraîcheur, et ce, malgré la température moins clémente.

Après 5 heures de randonnée sans arrêt, nous sommes (enfin) arrivées à notre camp de base. Ce refuge  peut accueillir 8 personnes et est sous le même principe qu’une auberge de jeunesse : les réservations de lit se font à l’unité. Cette nuit-là, seulement Catherine et moi avions réservé des lits…disons plutôt des planches de bois ;) Par contre, nous avions prévu le coup avec nos sleepings, nos tapis de sol et évidemment beaucoup trop de nourriture.

Nous étions vraiment étonnées de la propreté des lieux. ON s’attendait plutôt à passer la nuit dans un endroit sans commodité. Une toilette (chimique évidemment) avec papier était installée juste en face du chalet et le Klondike… nous avions un poêle à bois fourni. Catherine a donc allumé un feu pour couper l’humidité et réchauffer le chalet.

Nous nous sommes couchées en même temps que le soleil, complètement exténuées de notre journée. Nous avons vraiment bien dormi! Le lendemain matin, nous avons mangé rapidement et pris le sentier du retour qui devait être d’environ 7 km.

Ce sentier qui se nomme «  Les Ravages » était en pleine forêt comparativement à l’autre qui faisait davantage le tour de la montagne. Cette journée-là, nous nous sentions seules au monde et complètement connectées avec la nature. Plus d’une dizaine de traces d’orignaux étaient présentes dans les bois. Majestueux. En plus, un magnifique ruisseau traversait la forêt et nous étions épatées de voir les petits fruits et champignons qui s’y trouvaient. De vraies beautés naturelles!

C’est alors que nous sommes arrivées à l’accueil après 2h30 de marche. Nous étions tellement heureuses de constater qu’il y avait des salles de bain et des douches. Disons qu’après plus de 12 heures en forêt, une douche est de mise…surtout qu’un représentant de Tourisme Chaudière-Appalaches nous attendait pour un diner d’entrevue ;).

Ce diner rencontre, qui terminait notre séjour d’aventurière, se déroulait au Resto Bistro Bleu Citron.  Un magnifique petit restaurant avec une terrasse à couper le souffle. L’on y prépare de la délicieuse cuisine maison faite à partir d’ingrédients frais et savoureux. Un vrai petit coin d’Italie au cœur de Bellechasse à St-Charles-de-Bellechasse dans lequel on peut y déguster une variété de pizzas, de pâtes, de salades et d’incontournables gelatos. Miam!   

Parc régional Massif du Sud- Ciel
Parc régional Massif du Sud- Refuge
Parc régional Massif du Sud- Feu de chalet
Parc régional Massif du Sud- Ciel
Parc régional Massif du Sud- Refuge
Parc régional Massif du Sud- Feu de chalet

Un merci spécial à toute l’équipe de Tourisme Chaudière-Appalaches pour cette incroyable aventure qui nous a permis de déconnecter, d’explorer voir même d’être dépaysées, et ce,  pas trop loin de chez soi!

Sarah et Catherine                                                      

Crédit photo : Catherine Bernier

Crédit texte : Sarah Lemelin

Tourbière Daaquam - Parc des Appalaches

Itinéraire l'aventurier

Tu es en train de rêver à ta prochaine randonnée pédestre ? Ton sac de couchage est toujours prêt dans ta voiture ? Ta lecture de chevet est un livre sur la gastronomie en plein air ? Cet itinéraire est là pour combler ton besoin d'aventure.

Commentaires (0)