Sylviane Lord
30 août 2017
Nature Curieuse

Les Grands Voiliers : Sylviane nous raconte son trip de fou !

Grands Voiliers - Juillet 2017

Le départ est prévu à 5 h 30 à la marina du Parc nautique de Saint-Jean-Port-Joli. Le temps est radieux. Je prends place à bord de l’embarcation en compagnie de mes trois comparses et nous voilà partis pour tout un trip!

On rejoint rapidement le pilier de pierre et son magnifique phare, la batture aux Loups Marins, puis l’archipel de L’Isle-aux-Grues. Des vagues plutôt houleuses ralentissent notre avancée et notre capitaine se demande si nous arriverons à rejoindre notre destination.

Grands Voiliers - Juillet 2017

Téméraires, nous poursuivons notre croisière. Les vagues se calment tant et si bien que nous arrivons sans anicroche entre Lévis et Sainte-Pétronille (Île d’Orléans) au moment où les premiers grands voiliers quittent Québec dans le cadre des Grands Rendez-vous 2017.

Toutes voiles dehors, ils nous saluent galamment. Bercée par leur sillage, notre embarcation s’approche à quelques mètres de ces majestueux géants que je prends soins d’immortaliser en images les uns après les autres jusqu’à ce que le Blue Nose ferme la parade.

 

Grands Voiliers - Juillet 2017
Grands Voiliers - Juillet 2017 -participants
Grands Voiliers - Juillet 2017
Grands Voiliers - Juillet 2017
Grands Voiliers - Juillet 2017 -participants
Grands Voiliers - Juillet 2017

Notre trip ne s’arrête pas là! Nous les accompagnerons jusqu’à notre port d’attache. Sur les quais et les plages de la Chaudière-Appalaches, nous apercevons tous les spectateurs qui assistent comme nous à ce spectacle grandiose. À la hauteur de Berthier-sur-Mer , nous croisons le Vent des Îles des Croisière Lachance  qui vient saluer les grands voiliers. Devant les bâtiments historiques de la Grosse Île , les voiliers remontent le temps et recréent une scène d’époque. Finalement, près de la batture aux Loups Marins en face de Saint-Jean-Port-Joli , nous faisons nos adieux à l’impressionnant El Galeon.

Après un « boat trip » pareil, nul ne peut passer sous silence la beauté de notre fleuve Saint-Laurent et la chance que nous avons d’y avoir accès ici en Chaudière-Appalaches.

 

Par Sylviane Lord
Conseillère en communication et animatrice numérique, Ville de Montmagny

 

Grands Voiliers - Juillet 2017


 

Commentaires (0)