Les Cervidés
27 juillet 2022
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - Ravivert : le cours naturel des choses

Johanne Lambert a toujours fait ses semis et eu des jardins où ses enfants avaient leur parcelle. C'est cette philosophie que l'on retrouve dans son entreprise, Ravivert.

J’ai toujours fait mes semis et j’ai toujours eu des jardins où les enfants avaient leur parcelle.

C'est ainsi que Ravivert est né !

Johanne Lambert

« J’ai toujours fait mes semis et j’ai toujours eu des jardins où les enfants avaient leur parcelle », raconte Johanne Lambert, en ajoutant que ses enfants ont mangé bio avant que ce soit à la mode. Il était donc naturel pour les membres de la famille de s’unir pour travailler sur quelque chose qui les « ferait tripper ». C’est ainsi que la petite bande a pris possession de la vaste terre des beaux-parents de Johanne à L’Islet-sur-Mer, entre fleuve et montagnes.

C’était un changement de cap pour le couple dans la quarantaine qui travaillait auparavant dans le milieu de la santé, à Lévis. Mais pour Johanne, c’est une continuité : « Ce que l’on mange va dans notre corps et impacte directement sur notre santé. » Reste que tout était à apprendre. C’est à coups de formations (dont celle de Jean-Martin Fortier, un maraîcher réputé pour sa maîtrise de la culture biologique) et épaulé par leur aîné qui étudie en agronomie que le couple a fait ses premiers tests, en 2020.  
 

 

Aujourd’hui, Johanne compare ses salades, pois, courgettes, courges, citrouilles, cerises de terre, oignons, fèves et fines herbes cultivés avec amour à des trésors. « Et la carotte Ravivert fait l’unanimité : il n’y en a pas de meilleure! » assure-t-elle. Par ailleurs, l’entreprise sera certifiée biologique par Ecocert dès août 2022.

Les projets sont encore nombreux pour Ravivert. La nouvelle agricultrice parle d’ail bio et de petits fruits à venir, de nouvelles serres, d’une spécialisation pour les légumes de conservation comme la betterave et de paniers cadeaux composés de produits transformés pour les fêtes, par exemple.

 

Du jeudi au samedi, si vous vous arrêtez au joli kiosque de la route 132, vous pourrez remplir vos sacs de fruits et légumes frais, mais aussi de soupes, potages, ratatouilles, confits de légumes, marinades et ketchups faits sur place. Et ne manquez pas de dire bonjour à Johanne et à sa fille de 11 ans qui aide à la vente. Quand on parle d’une histoire de famille…

Commentaires (0)