Stéphanie Allard
Stéphanie Allard Tourisme Chaudière-Appalaches
7 avril 2020
Nature Gourmande

Amener la cabane à la maison!

Le printemps, c’est le temps des sucres. Ici, en Chaudière-Appalaches, étant la plus grande région productrice de sirop d’érable non seulement au Québec, mais au monde, on peut dire que l’eau d’érable coule dans nos veines ! En ces temps particuliers, malgré le fait que nous ne pouvons rendre visite à notre cabane préférée, il est quand même possible de poursuivre l’une des traditions favorite des québécois et partager un bon repas des sucres, dans le confort de notre maison !

C'est l’expérience que ma petite famille et moi avons tenté la fin de semaine dernière grâce au service offert par l’Érablière du Cap, une cabane à sucre tout près de chez nous. D’autres cabanes de la région offrent aussi le même service. Vous pouvez consulter la liste ici.

Je dois dire que l’idée me plaisait encore plus car nous commençons à manquer d’inspiration côté repas avec nos 3 enfants à la maison 24 heures sur 24 qui ont faim aux 15 minutes. Quoi de mieux qu’un bon repas de cabane copieux pour les éloigner du frigo quelques heures! 

Le service est bien organisé. On se rend sur le site Internet de l’érablière avant le mercredi 17h et on commande notre boîte repas pour 4 (65$) ou pour 8 (85$) personnes. Il est également possible de commander des extras si vous le désirez. Si vous demeurez dans un rayon de 25 km de la cabane, le service de livraison est offert le vendredi entre 9h et 12h pour 5,75$. Si vous préférez aller la chercher vous même, on vous demandera de vous rendre sur place le samedi entre 9h et 12h. Le service de cueillette est bien pensé et sans contact. 

Dans la boîte, tout plein de bonne choses :

Soupe aux pois, fèves au lard, oreilles de crisse, jambon, saucisses, pâté à la viande, crêpes, sirop, tire et beurre d’érable. De quoi se bourrer la panse et se sucrer le bec bien comme il faut !

Sur le chemin du retour, je me disais qu’il faudrait faire jouer du bon folklore québécois pendant le repas pour ajouter de l’ambiance. Et bien en ouvrant la boîte, une feuille de remerciements de la part de la famille propriétaire nous propose une liste de lecture disponible sur la plateforme Spotify qu’ils ont eux-même créé. Une petite attention que nous avons bien apprécié. Au verso, toutes les instructions de préparation et de cuisson des aliments sont inscrites. Dans la boîte, tout plein de bonne choses : Soupe aux pois, fèves au lard, oreilles de crisse, jambon, saucisses, pâté à la viande, crêpes, sirop, tire et beurre d’érable. De quoi se bourrer la panse et se sucrer le bec bien comme il faut ! Avant même le repas, on ne peut s’empêcher de piger dans le beurre d’érable à gros coups de cuillère. On serait facilement passés à travers le pot en entier si l’idée du copieux repas qui s’en venait ne nous était pas revenue à l’esprit!

 

On commence par préparer la soupe au pois pendant que les enfants nous aident à mettre la table. Ils ont même décidé de bricoler quelques feuilles d’érable pour donner une petite touche de plus à l'ambiance. La soupe est délicieuse, il n’en reste plus une seule goutte. Pas que nous avons des enfants difficiles, mais il est quand même rare de les voir tous terminer un bol aussi vite et même en gratter le fond. 

Pendant qu’on prépare le deuxième service, les enfants en profitent pour danser ensemble sur les rigodons. J’ai toujours aimé la musique traditionnelle québécoise, que ce soit dans les partys des Fêtes, dans les partys de cabane ou pour tout autre occasion, ça donne envie de tapper des mains, de danser, c’est joyeux et rassembleur!

 

Question de rester dans le thème de la Chaudière-Appalaches, pourquoi ne pas accompagner le repas principal d’une bonne bière d’une microbrasserie de la région? Mon chum, amateur de bières, avait au réfrigérateur quelques bouteilles de Frampton Brasse, une microbrasserie en Beauce dont la réputation n’est plus à faire.

 

Pour le service principal, on fait comme à la cabane. On met les plats au centre et chacun prend ce qu’il veut manger. Les quantités sont amplement suffisantes et tout est vraiment délicieux. On termine le repas le ventre bien rempli, mais avec encore un peu de place pour les crêpes dessert. Pour ces dernières, comme on connaissait déjà les bonnes crêpes croustillantes de l’Érablière du Cap, on avait un peu peur du résultat. Des crêpes décongelées puis cuites au four, ça risque d'être mou. Quelle ne fût pas notre surprise à la première bouchée en constatant que le '' crunchy '' était quand même là! Un vrai délice!

 

 

Pour la grande finale, la fameuse tire, nous avons également décidé d’y aller comme à la cabane, c’est à dire à l’extérieur avec une vraie tire sur neige! Nous avons donc fait chauffer le contenu du pot de tire dans un bain marie, rempli un bol de neige et nous nous sommes régalés avec nos palettes, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus, ça non plus! Bref, une beau moment en famille qui a vraiment fait du bien à tout le monde en ces temps disons-le, plutôt particuliers.

 

Pour plus d'informations ou pour réserver votre boîte-repas parmis les 4 entreprises qui offrent le service, consultez le top idée à ce sujet via ce lien

Bon appétit!

Texte et photos : Stéphanie Allard
 

Commentaires (0)