Sarah Moore
Sarah Moore Tourisme Chaudière-Appalaches
8 mai 2018
Nouvelles des membres

Un chapitre des Anciens Canadiens revivra – La Fête du mai au Musée de la mémoire vivante

Musée de la mémoire vivante

Les Arquebusiers de Kébec, le gouverneur de la Nouvelle-France, Charles Huault de Montmagny, Philippe Aubert de Gaspé et plusieurs autres personnages de notre histoire se rencontreront au Musée de la mémoire vivante qui fera revivre à la population la plantation du mai ou may. Grands et petits, amateurs d’histoire ou d’armes anciens, sont invités à se joindre au groupe le dimanche 13 mai à 14 h devant le Musée.

Le mai, un conifère dépouillé de ses branches et de son écorce, mais ayant conservé son bouquet de tête, sera planté devant le « manoir » et les arquebusiers en noirciront le tronc à la poudre noire.

Cet événement printanier, décrit par Philippe Aubert de Gaspé dans Les anciens Canadiens (chapitre 8) est d’origine française. Le cérémonial visait trois objectifs : rendre hommage au seigneur, avoir de belles et foisonnantes récoltes et accueillir la belle saison.

La fête du mai 2018 sera le coup d’envoi des festivités pour le 10e anniversaire du Musée de la mémoire vivante inauguré le 25 juin 2008. Le Musée est voué à la personne et ce sont des activités participatives qui marqueront l’année en cours. Ainsi, grâce à la participation des Arquebusiers de Kébec, ceux et celles qui désireront noircir le mai pourront tenter l’expérience. Ce sera l’occasion de découvrir les techniques et le matériel utilisés par nos ancêtres, depuis la corne contenant la poudre jusqu’au mortier.

Des galettes, du thé et du rhum seront servis au public pour symboliser le repas festif que le seigneur offrait aux censitaires à l’occasion de cette joyeuse coutume.

Cette fête à ne pas manquer s’adresse à tous et est gratuite. Elle aura lieu beau temps, mauvais temps.

Commentaires (0)