Cet article est à titre indicatif seulement, l'information contenue n'est possiblement plus à jour.
Stéphane Bourque
Stéphane Bourque Tourisme Chaudière-Appalaches
3 février 2020
Nouvelles des membres

Se réapproprier le fleuve en hiver à l’occasion des Marches polaires du Musée maritime du Québec

Retrouver nos liens avec le fleuve et notre histoire est essentiel pour notre identité et notre fierté. À travers des activités plein air qui marquent l’imaginaire des participants, le Musée maritime du Québec veut contribuer à cette réappropriation.

Imaginée par l’équipe du Musée en 2016, l’activité connaît depuis lors une popularité croissante. Accessible à un très large public, elle permet de s’approprier la banquise exceptionnelle de l’estuaire moyen du Saint-Laurent. La durée de l’activité est de 1 h 30 et le parcours totalise 1 km.

Le programme de La Marche polaire
Le temps d’une marche en raquettes ou en crampons jusqu’au Rochet Panet, le guide accompagnateur interprète les glaces et le paysage au large de L’Islet.

À mi-parcours, au pied de la croix en fer forgé, les marcheurs peuvent admirer un point de vue panoramique de la côte tout en découvrant la légende du Rocher Panet.

Au retour, une boisson chaude les attend sous la tente où le guide anime une discussion sur la réalité du Grand Nord et ses habitants. Les échanges sont également animés par un capitaine à la retraite ayant navigué dans les conditions difficiles du Grand Nord : le capitaine Réjean Gamache ou le capitaine Bernard Girard (sauf les 15 et 16 février).

« Chaque année, nous observons de plus en plus de gens qui osent marcher sur les glaces de la Côte-du-Sud. Est-ce que notre activité contribue à la réapproprier cet espace fluvial ? Nous nous plaisons à le croire. Cette année, la banquise est exceptionnelle, nous pouvons observer une multitude de phénomènes et de types de glace. » Sophie Royer, coordonnatrice de la médiation culturelle et des programmes éducatifs.

La petite marche polaire, pour les garderies et les familles
Afin de favoriser les saines habitudes de vie dès l’enfance, le Musée offre également une version adaptée aux tout-petits. L’an dernier, quelques garderies en milieu familiales ont profité de l’aventure qui permet de vivre l’hiver un peu différemment. Une présentation des aventures du célèbre Capitaine Bernier et sur le mode de vie traditionnel des Inuits de l’Arctique canadien est alors racontée aux enfants sous la tente, autour du poêle à bois.

Pour la Marche polaire et la Petite marche polaire, il est essentiel de réserver ses places en téléphonant au Musée au 418 247-5001. Pour tous les détails : www.mmq.qc.ca.

Commentaires (0)