Sarah Moore
Sarah Moore Tourisme Chaudière-Appalaches
21 juin 2018
Nouvelles des membres

La Bibliothèque de Montmagny dévoile les Espaces de liberté de Jean-Paul-Riopelle

Dévoilement des oeuvres de l'exposition Riopelle - Montmagny

Couleurs, contrastes et lumières ont envahi la salle d’exposition de la Bibliothèque de Montmagny ce mercredi 20 juin lors du dévoilement des œuvres de l’exposition « Riopelle : Espaces de liberté », devant la presse, les partenaires financiers et autres invités conviés à une incursion dans l’univers de cet artiste insoumis.

Couleurs, contrastes et lumières ont envahi la salle d’exposition de la Bibliothèque de Montmagny  ce mercredi 20 juin lors du dévoilement des œuvres de l’exposition « Riopelle : Espaces de liberté », devant la presse, les partenaires financiers et autres invités conviés à une incursion dans l’univers de cet artiste insoumis. Constituée d’une quinzaine d’œuvres réalisées entre 1971 et 1990, dont plusieurs au gabarit imposant, l’exposition présentée gratuitement du 21 juin au 8 juillet prochains déploie l’éventail des multiples talents de Riopelle, peintre, graveur et sculpteur.

Le corpus illustre bien le travail de récupération de Jean-Paul Riopelle dont le parfait exemple réside dans l’œuvre maitresse de l’exposition où, sur ses grands hiboux estampés en 1970, le peintre a jeté, quelque 20 années plus tard, de nouvelles couleurs, superposées de feuilles d’or et de pièces de bois.

Hommage au hibou
Commentée avec émotions par Mme Huguette Vachon, conjointe de Jean-Paul Riopelle et commissaire de l’exposition, chacune de ces œuvres livre son histoire qui s’inscrit dans celle du grand peintre. Mme Vachon souligne l’omniprésence du hibou dans la production de Riopelle rappelant que déjà, en 1939, âgé d’à peine 17 ans, il présentait avec fierté son « Hibou premier », l’ancêtre d’une descendance aussi magnifique que prolifique formée d’individus chevelus, tendres ou imposants, mais toujours superbement sauvages et libres. Ce « Hibou premier » deviendra chasseur, voyageur, et on le retrouvera dans la terre, dans le bronze et dans un iceberg du Grand Nord.

Les oies, la vie, la mort
De la France au Nord jusqu’aux îles du Saint-Laurent où il a vécu jusqu’à sa mort en 2002, Jean-Paul Riopelle a porté son regard attentif pour illustrer, d’un langage nouveau, des thèmes vieux comme le monde. En 1990, dans son atelier de L'Île-aux-Oies qui verra naître « l'Hommage à Rosa Luxemburg », entouré de la nature sauvage, en pleine période de chasse à l'oie blanche, Riopelle décrit la vie et la mort. Le bonheur de l’automne qui s'installe, la fébrilité de la chasse, le coup de fusil, tout cela s’inscrit dans une gamme de couleurs et de lumières. Sur de grands panneaux de bois émane le bonheur d'une nichée ou le drame d'une chasse. Les petites têtes émergeant du nid, semant la joie et l’allégresse, ou l’affolement qui s’empare du troupeau lorsque des vies se terminent, interrompant le voyage migratoire vers le Nord et séparant les couples à jamais. Jean-Paul Riopelle aimait beaucoup l'idée de cette fidélité que ces oiseaux se portaient sur une vie durant.

Toutes ces explications se retrouvent sur l’audioguide créé pour accompagner les visiteurs tout au long de leur découverte des œuvres l’exposition avec la voix de Mme Vachon. On peut y avoir accès en téléchargeant l’application izi.TRAVEL disponible sur App Store ou Google Play.

Le maire de Montmagny, M. Rémy Langevin, a conclu la rencontre en remerciant chaleureusement Mme Huguette Vachon pour l’immense privilège qu’elle accorde à la région de Montmagny et les Îles en permettant la tenue de cette exposition d’œuvres inédites d’un artiste d’exception.

Présentée par Montel, chef de file mondial des systèmes de rangement et de rayonnage mobiles haute densité, en collaboration avec la MRC de Montmagny, Bo.Mont expert et Maisons Laprise, l’exposition peut être admirée gratuitement tous les jours du 21 juin au 8 juillet à la Bibliothèque de Montmagny au 138, St-Jean-Baptiste Est.

Pour en savoir davantage, il suffit de visiter le bibliothequedemontmagny.com  ou de communiquer avec le directeur de l’établissement, M. Jocelyn Landry, en téléphonant au 418 248-4856.

Source : Marie-Claude Montminy  |  Communications régionales Montmagny  |  T : 418 248-3361, poste 2069

Commentaires (0)