Stéphane Bourque
Stéphane Bourque Tourisme Chaudière-Appalaches
7 août 2020
Agrotourisme et produits du terroir

Entreprises agroalimentaires de Chaudière-Appalaches :Une nouvelle identité visuelle pour les Arrêts Gourmands de la Chaudière-Appalaches

Cassis et Mélisse - Bellechasse - Table pique-nique - Gourmand - Fromage

La Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches a lancé aujourd'hui la nouvelle identité visuelle des Arrêts Gourmands de la Chaudière-Appalaches.

Sainte-Marie, le 7 août 2020 – La Table Agroalimentaire de Chaudière-Appalaches lance aujourd’hui, la nouvelle identité visuelle des Arrêts Gourmands de la Chaudière-Appalaches.

Un pas authentique entre tradition et modernité
Fruit de l’interaction entre la Table Agroalimentaire, le groupe de travail Arrêts Gourmands composé d’intervenants du milieu et d’entreprises et l’agence de communication Les Mauvais Garçons, la nouvelle identité visuelle allie, par le symbole du « pointeur-racine », la modernité à la tradition bioalimentaire de la Chaudière-Appalaches, deuxième région agricole du Québec. La nouvelle identité se veut plus qualitative et esthétique et illustre un caractère assumé des richesse agricoles historiques de la région.

nouvelle identité visuelle - arrêts gourmands de la Chaudière-Appalaches
nouvelle identité visuelle - arrêts gourmands de la Chaudière-Appalaches

Une nouvelle stratégie
Les Arrêts Gourmands se dotent également d’une nouvelle définition qui favorise les entreprises, événements, organisations de Chaudière-Appalaches recevant des visiteurs sur leur site et dont la mission principale rejoint un objectif de mise en marché de proximité. L’entreprise doit donc être volontaire, par ses produits, ses actions, sa sensibilité à mettre en avant son côté local de Chaudière-Appalaches. Pour aller plus loin, celles-ci doivent également identifier et rendre visible leur savoir-faire régional pour contribuer auprès de la population et des visiteurs, à renforcer l’identification de la région comme un des moteurs bioalimentaires du Québec. Cette phrase symbolise cette démarche :

 

« Les Arrêts Gourmands : le savoir-faire gourmand de la Chaudière-Appalaches »

 

Les entreprises déjà enthousiastes
Impatientes de renouer avec la vitalité passée des Arrêts Gourmands, les entreprises de la région ont hâte de pouvoir s’allier à un regroupement transrégional dynamique qui fasse rayonner leur savoir-faire et leurs produits. A l’image de André Anglehart, DG de la Seigneurie des Aulnaies qui mentionne que « Cette nouvelle facture visuelle arrive au bon moment et aidera à forger davantage notre identité régionale. Elle contribuera à chacun des membres des Arrêts gourmands à mettre en valeur son savoir-faire et la diversité agroalimentaire sur le territoire de la Chaudière-Appalaches ».

Des phases de déploiement
Un déploiement en plusieurs étapes est prévu. La première est l’identité graphique en août 2020, puis le volet web en septembre 2020, pour un déploiement officiel prévu en 2021 incluant une vaste campagne de promotion, des activités de maillage et de formation, en partenariat avec Tourisme Chaudière-Appalaches, les MRC, la Ville de Lévis, le MAPAQ, l’UPA et le MAMH. Dès aujourd’hui nous entamons une campagne de mobilisation durant laquelle les entreprises intéressées devront passer par une phase d’adhésion ou de requalification pour les anciens Arrêts Gourmands. La Table agroalimentaire les accompagnera dans cette étape.

À propos de la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches
La Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches est un organisme dédié au développement du secteur bioalimentaire de la région. Elle mise sur la concertation des acteurs afin de concevoir et de mettre en œuvre des actions de développement mobilisatrices et structurantes.

Ce projet a été financé par le programme Proximité, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, une entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec. Le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation a également contribué pour un montant de 128 564 $.

Commentaires (0)