Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Stéphane Bourque
Stéphane Bourque Tourisme Chaudière-Appalaches
January 14, 2019
Active Nature

Rediscover the Parcours des Anses on a fatbike

Fatbike - parcours des anses - Château Frontenac

The reputation of the Parcours des Anses for a bike ride is well established. But have you tried it in the winter ? It's even more beautiful!

P'tit samedi relaxe.  On vient de finir de déjeuner au comptoir. Fini de lire La Presse + et la tournée sommaire des réseaux sociaux (même si le but est de moins en faire en 2019). Accuweather indique moins 18 et moins 25 celsius avec le facteur éolien. On jase et je lance en l'air cette question :

- Qu'est-ce que ça te tente de faire aujourd'hui ?
- Il faudrait faire l'épicerie.
- (Oh boy ! Vite sort toi de là.) Mmm. J'ai pas dit qu'est-ce qu'on devrait faire? mais plutôt qu'est-ce que ça te tente de faire ?
- ...
- (Vite trouve autre chose à dire) Une sortie en raquette ? en ski de fond (j'en fais pas) ?
- La raquette, pas aujourd'hui ... puis, tu fais même pas de ski de fond ... On pourrait aller faire du fatbike par contre !
- Quelle bonne idée, c'est parfait !

J'appelle tout de go à la Boutique Service Vélo Ski   pour réserver deux vélos. On enfile nos habits d'hiver et 30 minutes plus tard, on se présente à la boutique. On ajuste les vélos à notre gabarit et on est prêt pour l'activité de la journée.

Boutique Service Vélo Ski - Caro
Boutique Service Vélo Ski - Caro - ajustement fatbike
Boutique Service Vélo Ski - Caro
Boutique Service Vélo Ski - Caro - ajustement fatbike

Le préposé nous parle de deux possibilités : soit de faire le trajet du tronçon du parc de la Rivière-Etchemin ou de faire le Parcours des Anses. Il nous mentionne que des gens ont fait plus tôt aujourd'hui les deux parcours et que celui de parcours des Anses serait probablement plus facile du fait qu'il  a neigé beaucoup dernièrement et que la surface du Parcours des Anses est plus dur que l'autre. C'est le choix que nous faisons. On part donc en direction du traversier de Lévis

Parcours des Anses - fatbike - départ
Parcours des Anses - fatbike - départ

Évidemment, tout se passe plus lentement.  Même si tu dépenses quand même beaucoup d'énergie, il ne faut pas avoir comme attente de rouler autant et aussi vite qu'en été. Aussi bien en profiter pour apprécier les paysages hivernaux. On dirait qu'avec la neige blanche, le ciel devient plus bleu qu'en été.  Les pauses photos sont l'excuse parfaite pour prendre un petit répit, même si il ne faut pas arrêter trop longtemps pour éviter de perdre notre chaleur accumulée.  On a juste hâte d'arriver à la gare fluviale pour faire une petite pause mais surtout pour aller boire un peu d'eau car on est déshydraté.

Parcours des Anses - fatbike - fleuve
Parcours des Anses - fatbike - fleuve
Parcours des Anses - fatbike - Caro - fleuve
Parcours des Anses - fatbike - traversier
Parcours des Anses - fatbike - Caro - fleuve
Parcours des Anses - fatbike - traversier

Qui dit sur le bord du fleuve, dit vent.  On l'avait de dos à l'aller et maintenant, on y fait face. De plus, la piste s'est un peu déteriorée avec les petites bourrasques de vent qui font que la piste est un peu plus enneigée par endroit. Cette fois-ci, on arrête moins souvent car c'est un peu plus froid et pour ne pas briser notre rythme mais le paysage est tout aussi beau.

14 km de pur bonheur. Une sortie de deux heures et quart. Ça mérite une petite récompense. Tu parles d'une coïncidence car adjacent à la boutique de vélo, il y a le O'ravito café-relais . Un sympathique café au décor pour les amants de plein-air qui propose un menu réconfortant. Après cette sortie et sans avoir de sentiment de culpabilité mais plutôt de plaisir, on se laisse tenter par des chocolats chauds, un carré aux framboises, deux boules d'énergie au chocolat et une crème du jour aux champignons. Délicieux !

O'ravito café-relais - crème de champignons
O'ravito café-relais - crème de champignons

Pis l'épicerie ?
Demain.

Stéphane Bourque

Comments (0)