Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Les Cervidés
July 12, 2022
Arrêts Gourmands

Le savoir-faire de nos arrêts gourmands - Oxymore Microbrasserie : à la santé du village

Originaires de la région, les cofondateurs d’Oxymore Microbrasserie ont eu envie avec leur projet de revitaliser la municipalité de Saint-Gilles et de créer un pôle d’attraction. Un peu plus de deux ans après l’ouverture, et malgré une pandémie qui a posé son lot de défis, force est de constater que la mission est accomplie : les visiteurs sont nombreux et les bières, en demande.

En plus de redonner à leur village, les jeunes propriétaires souhaitent générer des retombées positives dans leur région. C’est pourquoi ils ont choisi de s’approvisionner localement. Ainsi, le malt, les petits fruits ou le sirop d’érable dont ils se servent viennent de producteurs installés dans un rayon de 25 kilomètres de la microbrasserie. « Nous ne sommes pas si nombreux au Québec à faire de la bière 100% locale, mais dès le départ, on savait que c’est ce qu’on voulait. C’est dans nos valeurs », explique Philippe. Des partenariats ont aussi été créés avec des entreprises du coin afin de brasser des bières spéciales. Par exemple, une bière à la griotte de Fruit’Aki ainsi qu’une sûre aux petits fruits du Kiosque des Grands Jardins et une autre au miel de Miel d’Émilie ont été proposées, toutes faisant partie de la série des Éternels Éphémères. 

Dans une autre série, celle des Nouveaux Classiques, on trouve des bières offertes à l’année : une ale blonde, une blanche orange et coriandre (qui a remporté une médaille d’argent aux Prix canadiens de la bière), une rousse irlandaise, une IPA américaine…

Éventuellement, je pense qu’il y aura une microbrasserie par village. C’est devenu un peu comme les nouveaux perrons d’églises !

Philippe Laroche, associé et responsable du développement des affaires

De leur côté, Nicolas Morin et Angèle Gareau-Pagé s’occupent de la production. Nicolas élabore les recettes tandis qu’Angèle est la brasseuse principale. Ce qui importe surtout à la petite équipe, c’est « de se faire du fun » et de brasser ce qui lui plaît. « On veut s’amuser et sortir un peu les gens de leur zone de confort », souligne Philippe. 

Même si Oxymore Microbrasserie reste artisanale et produit en petite quantité, ses bières sont offertes dans une quarantaine de points de vente de la région. Mais c’est sur place, dans le bâtiment du secteur industriel de Saint-Gilles, que vous vivrez l’expérience la plus complète : depuis l’une des 32 places offertes aux tables ou au bar, vous aurez une vue sur les installations de production. Des visites guidées sont parfois organisées et permettent de mieux comprendre le processus de fabrication de la bière. Et puis, lors de votre passage, vous pourrez déguster les sept bières en fût créées sur place accompagnées de divers en-cas de la région ou encore repartir à la maison avec des canettes à la main. 


 

Texte : Les Cervidés

Crédits photo : @Oxymore Microbrasserie

Comments (0)